Nous utilisons les cookies afin de vous proposer le meilleur service possible. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Apprenez à ne pas raccourcir votre partenaire quand il a pris

Ne raccourcissez pas votre partenaire !

Le 10.05.2017 à 15:01 par Serge Capot

Tous les joueurs de belote le savent : bien soutenir son partenaire quand il a pris, c’est presque plus difficile que de prendre soi-même. S’il a pris, c’est qu’il a sûrement beaucoup d’atouts. Mais ceux-ci restent une denrée rare, donc halte au gaspillage des atouts ! Pour maximiser le nombre de plis que vous pouvez faire, voici comment ne pas raccourcir son partenaire.

« Qu’on lui coupe la tête ! » dit la Reine de cœur dans Alice au pays des merveilles. À la Belote, c’est exactement l’inverse : il vaut mieux éviter de raccourcir son partenaire. Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement que, lorsque votre partenaire a pris, faites en sorte de ne pas faire tomber ses atouts plus que nécessaire.

Prenons un exemple. Votre partenaire a pris à pique, et les cartes sont réparties de la manière suivante :
Vous vous retrouvez avec une main très moyenne, car mis à part un petit atout, vous n’avez que l’As de cœur en carte maîtresse.
C’est à vous d’entamer. Qu’allez-vous jouer pour soutenir au mieux votre partenaire ? Jouer le 8 de pique serait risqué : vous n’auriez plus d’atout en réserve, et surtout vous ne savez pas si votre partenaire a bien le Valet. Quand on joue à la belote en ligne, on ne connaît pas le style de jeu de son partenaire. Mieux vaut être prudent !
Vous faites donc bien de plutôt entamer avec votre As de cœur. L’adversaire sur votre gauche pose un 10 de cœur, votre part’ un 7 de cœur, et l’adversaire de droite un Valet de cœur.
Vous en déduisez que le 10 de votre adversaire de gauche et le 7 de votre partenaire étaient secs : s’ils avaient eu d’autres cartes à cœur, le premier aurait donné moins de points, tandis que le second vous en aurait donné plus.
Que jouer alors ? Si vous rejouez à cœur, votre adversaire de gauche coupera certainement, et votre partenaire surcoupera. Mais est-ce bien judicieux ?


Première possibilité : vous raccourcissez votre partenaire

Examinons cette hypothèse : vous rejouez cœur, ce qui force votre adversaire à couper et votre partenaire à surcouper. Vous remportez un pli immédiat, mais c’est un succès de courte durée. En effet, votre partenaire a « dépensé » un atout pour presque rien, et la plupart des atouts restants se trouve maintenant chez vos adversaires :
La manche est de plus en plus mal embarquée :
3ème pli : votre partenaire, qui a pris la main, joue son As de trèfle et se fait couper par votre adversaire de droite ;
4ème pli : celui-ci joue son Valet de pique et prend ainsi votre unique atout tout comme le 10 de pique de votre part’ ;
5ème pli : l’adversaire enchaîne alors à cœur, obligeant votre partenaire à couper à nouveau et perdre son dernier atout !
6ème pli : votre part’ est obligé de jouer à carreau, et c’est encore l’adversaire qui redevient maître… et qui a toutes les chances de faire le dix de der.
Résultat : Vous êtes dedans !

Deuxième possibilité : vous ne raccourcissez pas votre partenaire

Au 2e pli, au lieu de rejouer cœur, vous jouez atout : le Valet d’atout de l’adversaire à votre droite tombe.
La manche prend une tournure très différente :
L’adversaire joue alors son As de carreau (pli qu’il remporte), puis son Valet de carreau. À cette occasion, votre part’ reprend la main puisqu’il a le Dix. Il peut alors dérouler en jouant ses deux atouts et son As et remporter tranquillement les derniers plis.
Résultat : 116 points pour votre équipe.

Moralité, on ne le dira jamais assez : ne raccourcissez pas votre partenaire !

Retrouvez la belote en ligne gratuite avec notre application sur Facebook, Google Play ou iTunes. Visitez également notre Fan page sur Facebook avec de nouveaux contenus et 75 jetons gratuits chaque jour.
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre. Bonne Belote !


Articles liés

Deviner le jeu de votre partenaire à la coinche

Bien interpréter les annonces de votre partenaire à la coinche, c’est une des bases  du succès, mais c’est surtout un art délicat. D’autant plus...

Lire la suite
Apprenez à lire le jeu de vos adversaires

L’anticipation et l’adaptabilité à la stratégie de vos adversaires sont les deux armes les plus efficaces du joueur de belote avisé.

Lire la suite