Nous utilisons les cookies afin de vous proposer le meilleur service possible. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Belote.com - Coinche & Belote

La Belote où vous voulez, quand vous voulez

Belote cours n°3

Envoyer ou passer ? 2/2

Le 23.07.2013 à 14:02 par Serge Capot

Ce cours n°3 du niveau collège fait suite au cours précédent : lisez-le pour en apprendre plus sur quand envoyer et quand passer à la Belote !
Pré-requis :
  • Savoir analyser les forces et faiblesses de sa main
  • Savoir établir un plan adapté à son jeu
Les éléments essentiels à tenir en compte, pour faire la bonne option, qu’il s’agisse de passer ou d’envoyer, ont été mis en exergue dans notre précédent cours. Deux cas ont été alors examinés, en fonction de celui qui commence le jeu, que ce soit votre coéquipier ou l’envoyeur.
Le partenaire a l’entame
Généralement, l’entame d’une partie en Atout revient à votre équipier. C’est le moment idéal pour essayer d’avoir une idée sur les Atouts détenus par les différents participants.
Le 14 (le 9) peut être pris en piège. Le coéquipier peut alors commencer par une couleur qui l’avantage puisqu’il en possède l’As ou le 10. Il faut s’abstenir de débuter par un coloris court car une telle manœuvre risque de rendre la main au camp adverse ou d’entraver son partenaire.
Entamer au moyen d’une couleur longue non maîtresse (un 10, par exemple) est également déconseillé. Cette stratégie pourrait faire perdre la main à l’envoyeur si ce dernier détient l’As ou l’Atout à la coupe.
L’envoyeur a l’entame
Plusieurs cas de figure peuvent être envisagés. La main peut être composée d’une longue, ou présenter d’importants Atouts et points.
Dans la pire conjecture, la main peut être dépourvue d’Atout, de points et de longue.
Une longue pourrait être très avantageuse et peut être utilisée pour abattre les Atouts de l’adversaire. Dès l’affranchissement de la longue, l’envoyeur misera sur Atout pour essayer d’éliminer les Atouts détenus par le camp adverse, et continuera à jouer sur la couleur de sa longue.
Une main qui bénéficie d’un Atout et de beaucoup de points permet de pallier aux coupes, en mettant d’emblée l’Atout en jeu. Dans le cas d’une main pauvre en Atout, il faut spéculer sur la longueur, dans le but d’inciter le concurrent à couper, ce qui finirait par l’affaiblir en Atout.
Si vous possédez plusieurs points, n’hésitez pas à orienter le jeu dans ce sens. Pour les situations inquiétantes, où vous ne détenez ni Atout, ni points, ni longue, la meilleure technique consiste à accumuler les points au moyen des coupes et des impasses.
Arriver au terme d’un tournoi de belote est passionnant pour la plupart des joueurs. Avec le temps et l’expérience, vous savourerez un immense plaisir lorsque vous serez apte à éviter toute tentative de casse ou parviendrez à tirer votre épingle du jeu lors d’un cas difficile.

Avez-vous compris le cours ?




Cours suivants

Savoir évaluer sa main

Ce premier cours du niveau collège vous donne (ou vous rappelle) les bases de la Belote : tout commence par savoir bien évaluer sa main !

Lire la suite
Envoyer, passer ? 1/2

Ce cours n°2 du niveau collège de l'école de Belote de Belote.com vous apprend à établir un plan de jeu !

Lire la suite